← Retour

Trouver ses dominantes planétaires

Le 10 mai 2020 par Claire.

Trouver sa dominante, grande question qui nous est souvent posée !

L'astrologie est planétaire

Pour connaître sa dominante astrale, il est important de comprendre que l'astrologie est avant tout planétaire plutôt que zodiacale et que les planètes importent plus, les signes servant plutôt de toile de fond. Parmi les dix planètes, certaines se détachent au détriment des autres, on parle alors de "signature planétaire".

Il est aussi évident que pour rendre compte de la richesse de la personnalité de chacun, il est impossible de se contenter d'un signe, d'un ascendant , voire d'un signe lunaire qui seraient trop réducteurs.

Prérequis

-En nativité masculine, on privilégie le Soleil et sa configuration (Signe, maison, aspect), alors que la Lune est une composante plus intérieure, plus vécue au niveau du ressenti, de l’émotion, de l’humeur, caractéristique de la relation qu’il a eu avec la mère et qu’il reproduira avec la femme.

-En nativité féminine, on privilégie la Lune, plus visible chez elle, plus active, indiquant la manière dont elle se vit ou se sent « femme »…

Fonctionner par analogie

L'astrologie fonctionne par analogie et c'est le croisement de plusieurs "règles" qui font ressortir la dominante principale. Sans compter que la plupart du temps, il n'y a pas une seule dominante, mais plusieurs, voire une configuration dominante !

Les 7 règles de la dominante

Une fois le thème tracé (par exemple, sur www.astrotheme.com), on valorisera les planètes suivant 7 règles (non exhaustives) :

  • Elles sont angulaires (ou en aspect des angles) : MC et AS privilégiés.
  • Elles sont conjointes au Maître d'Ascendant(*) ou en aspect du Maître d'Ascendant, modifiant l’expression, la nature du «moi ».
  • Elles sont aspectées par les luminaires (Soleil, Lune).
  • Elles sont en domicile ou en exaltation (les rapides d’abord).
  • Elles reçoivent beaucoup d’aspects : par les luminaires et le Maître d'Ascendant d’abord, puis par les planètes rapides (Mercure, Vénus, Mars).
  • Elles sont situées en maison I.
  • Elles sont maîtresse(s) d’un amas planétaire (encore appelé "stellium").

(*) Le Maître d'Ascendant désigne la planète en analogie avec le signe Ascendant. Par exemple, pour un Lion Ascendant Balance, le Maître d'Ascendant est Vénus.

Important : A partir du moment ou deux planètes sont angulaires, on ne peut les dissocier. S'il y a par exemple une oppposition Soleil-Lune dans le thème, on parlera d'aspect dominant et d'une signature "soli-lunaire". C'est cet aspect qui caractérisera le sujet, dans cet exemple une dualité masculin/féminin (exemple : Michael Jackson).

Très important : La signature planétaire est éclatante dans le cas de l'identification : quand le Maître d'Ascendant est conjoint à une planète, le sujet revêt les habits de cette planète... un ascendant Capricorne dont Saturne serait conjoint à Jupiter aura une personnalité jupitérienne !