← Retour

Le « Megxit » ou l’activation du cycle Jupiter-Saturne-Pluton

Le 5 févr. 2020 par Claire.

Le 12 janvier dernier avait lieu ce magnifique amas en capricorne :12janvier2020

Les planètes rapides servent souvent de déclencheur lorsqu'elles passent sur des planètes lentes. Ainsi, le 12 janvier, Soleil et Mercure sont venues activer la conjonction Saturne-Pluton en Capricorne déjà présente depuis plusieurs mois pouvant de ce fait réveiller des transits majeurs chez des personnes concernées... Rappelons également qu’il y a une résonance, une synchronicité entre un aspect du ciel et un aspect natal, même sans transits directs … Ainsi, les générations 1981-82, 1947… seront impactées par Saturne-Pluton. La famille royale est une parfaite illustration de cette activation de cycle, les trois planètes Jupiter-Saturne-Pluton étant dominantes dans les thèmes de chacun de ses membres.

Chez Elisabeth, Saturne et Pluton sont angulaires (et en sesqui carré) et Jupiter, une planète importante puisqu’elle se situe en maison I. En janvier, pendant la période du « Megxit », Saturne-Pluton transitaient l’ascendant (venant respectivement de la X et la VI) et Neptune est semi-carré à son Soleil. Elle est concernée personnellement, avec un lien avec la « vie professionnelle »…

Elisabeth II

Chez Harry, nous retrouvons nos trois planètes dominantes : la conjonction Saturne-Pluton est au MC et Jupiter est angulaire à l’ascendant. Le transit de janvier se forme en Maison I et au natal, elle concerne la IX et la X ( Saturne, maître d’ascendant est conjoint Pluton maître de X en IX) : changement personnel, professionnel, et l’étranger est d’actualité…

Prince Harry

Chez Meghan, Jupiter, Saturne et Pluton sont angulaires au FC. Le transit s’est formé au DS carré à Pluton et au natal, la conjonction concerne la III et la IV, avec la Lune : changement maternel et familial…

Meghan

• Nous pourrons rappeler que le jeune Archie, même s’il est moins directement concerné par l’événement médiatique, possède également le conjonction Saturne-Pluton angulaire au MC, héritage ancestral (conjoint nœud Sud), avec un Jupiter en domicile en Sagittaire en semi-sextile exact à Pluton.

Archie de Sussex

Autre facteur commun entre ces quatre thèmes : Mars-Jupiter… Constat qui gagerait bien que le prochain déclencheur sera Mars en Capricorne, conjoint Jupiter qui rejoindra Saturne Pluton (18-31 mars). On pourrait même imaginer que le 18 mars où la Lune se joindra à la fête sera fort en émotions chez les deux femmes (chez qui la Lune est concernée : Lune conjointe Jupiter-Saturne et carrée Mars chez Meghan ; Lune opposée Mars-Jupiter chez Elisabeth)

Enfin, on pourrait s’intéresser à William puisque la décision d’Harry a, semble-t-il, soulevé des tensions entre les deux frères :

William possède également Jupiter, Saturne et Pluton au MC, avec Mars. Chez lui aussi, la conjonction tombe en Maison I au carré de la natale. Et il est intéressant de voir Mars, maître de III (la fratrie) en conjonction de Saturne maître de I…

A surveiller en mars prochain…

Prince William

La conclusion va dans le sens d’une possible annus horribilis bis pour 2020, le mois de mars sera sans doute une étape importante pour une famille dont tout l’ADN astrologique est concerné par le climat actuel…