← Retour

Fedal : l'harmonie des contraires

Le 26 sept. 2022 par Claire.

Ce vendredi 23 septembre, la carrière de Roger Federer prenait officiellement fin avec un match symbolique en double avec Rafael Nadal, mettant l’accent sur une longue rivalité teintée de respect et d’amitié aux allures de « bromance ». Ce couple « Fedal » faisant la Une avec une photo des deux athlètes en larmes, main dans la main, illustre probablement une des plus belles rivalités du sport.

Nadal Federer Source : freshfocus/Antoine Couvercelle

Ces deux joueurs sont pourtant loin de se ressembler. L’un majestueux, extraverti et élégant, d’ailleurs surnommé le Maestro (dominante Soleil-Vénus), l’autre discret, introverti et besogneux, nommé « le Taureau » (un Luni-plutonien sur fond Saturnien)...

Il est vrai que les contraires peuvent s’attirer et sont complémentaires... Le rapport Soleil-Lune est beaucoup plus facile à vivre que le rapport Soleil-Soleil qui implique davantage une confrontation d‘ego.

Synastrie Nadal et Federer (Nadal à gauche / Federer à droite)

Néanmoins, leur synastrie montre des similitudes comme des valeurs semblables saturniennes (Saturne exalté en Balance chez l’un, opposé Soleil chez l’autre) qui traduit un courage mutuel, de la détermination, de l’honnêteté. Mais aussi des valeurs uraniennes (angulaire chez Federer, opposé au Soleil chez Nadal) et mercuriennes (Soleil conjoint Mercure chez l’un et en Gémeaux chez l’autre)...

Par ailleurs, il n’existe pas de vraies discordances entre leurs thèmes respectifs, bien au contraire :

  • Des Soleil en sextile,
  • De même pour leurs Mercure et leurs Vénus...

Enfin, le Soleil-Mercure de Roger sur le MC de Nadal est l’indice d’une rencontre harmonieuse et d'une mise en lumière respective. Quant à la bromance, elle est sans doute à chercher aussi dans le Mars du Suisse sur la Vénus du catalan.

Synastrie Federer Nadal (Nadal au centre / Federer extérieur)

Mais ce qui signe réellement leur complicité, leur fraternité (bromance = brother + romance), c’est leur Mercure fortement valorisé (en domicile en Gémeaux chez l’un et conjoint au Soleil chez l’autre) ainsi qu'une maison III investie (celle de la fratrie) chez les deux : Lune-Uranus chez Federer, Mars, maître d’ascendant chez Nadal.

L’événement, qui met à l’honneur la retraite du champion (Saturne opposé à son Soleil et son maître d’ascendant) a eu lieu ce vendredi. Il est intéressant de constater qu’il se passe sous une belle, harmonieuse et pacifique conjonction Soleil-Mercure-Vénus opposée à une conjonction Jupiter-Neptune, elle- même porteuse d’humanisme, de fusion, d’émotions...

Et cet amas en Vierge traverse la maison X de Nadal et la maison I de Federer.

A noter aussi la synchronicité entre les aspects célestes et leur thème respectif : le trio Lune-Mercure-Neptune du jour faisant écho à ces mêmes planètes en aspect dans leur natal.

En complément : un article sur Rafael Nadal et Saturne Pluton