← Retour

Astrologie et pandémies : réflexions autour du coronavirus

Le 4 mars 2020 par Claire.

On parle beaucoup de la responsabilité du duo Saturne Pluton dans la diffusion du Coronavirus, il est en effet intéressant de constater que dans la plupart des grandes pandémies de peste ou de grippe, Saturne et Pluton sont souvent présents et fréquemment accompagnés de Jupiter, parfois d’Uranus ou de Neptune, des planètes lentes qui expliquent la durée des épidémies.

Quelques dates du passé nous éclairent :

• La peste noire naît en Chine en 1331 (Pluton en Poissons est alors opposé à Saturne en Vierge et carré Jupiter en Sagittaire)

• Cette Peste va s'étendre de l'Asie à l'Europe entre 1347 (Jupiter-Uranus-Pluton en Bélier) et 1350 (conjonction Saturne-Pluton 16-19° Bélier trigone Jupiter en Lion en 1350)

• La Peste de 1900 (toujours venue d’Asie) en Californie et en Europe se propage sous la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux opposée à Saturne en Sagittaire.

• Pour la Peste de 1910, on retrouve Saturne en Bélier opposé à Jupiter en Balance Balance au double carré d’Uranus en Capricorne et de Neptune en Cancer.

Mêmes retrouvailles avec d’autres types d’épidémies :

• La grippe Espagnole en 1918-19 a fait 50 millions de morts dans le monde : elle apparaît avec la conjonction Saturne-Neptune en Lion opposée à Uranus en Verseau et semi carré Pluton.

• Pour la grippe Asiatique de 1957-58 : Saturne est en Sagittaire carré Pluton en Vierge et Jupiter en Balance, au mi point des deux.

• Celle de Hong Kong qui a frappé en 1968-69 voit Saturne à 18° Bélier s’opposer à Jupiter-Uranus-Pluton en Balance, début Vierge.

• Plus près de nous, la Grippe aviaire de 2009 est apparue avec Saturne fin Vierge opposé à Uranus fin Poissons et carré Pluton début Capricorne.

Il est aussi pertinent de regarder le thème de la république chinoise proclamée par Mao le 1er octobre 49 :

République chinoise

Nous observons une triple conjonction Soleil-Neptune en Balance conjointe au nœud sud au carré de Jupiter en Capricorne, lieu où la triple conjonction Jupiter-Saturne-Pluton et les nœuds se trouvent actuellement…

De fait, Jupiter qui repasse sur lui-même est en pleine expansion, et comme il n’est pas tout seul, accompagné des deux astres un tantinet sinistres qu’il amplifie, nous assistons à cet envahissement bactérien (le carré à Neptune qui fait franchir océans et frontières) et ses conséquences économiques.

Et que penser de ce Mars qui va venir s’ajouter au trio, au mois de mars prochain, et la Lune Noire en avril (qui revient sur sa position) ? C’est en plus le moment d’une conjonction Mars-Pluton, comme dans le thème de la Chine…

Intéressant aussi de constater que lors des grippes asiatiques (1957-58) et de Hong Kong (1968-69), les signes Cardinaux étaient concernés par les lentes… comme c’était le cas pour le thème de la Chine : Jupiter en Balance pour la première, Saturne en Bélier, Jupiter en Balance pour la seconde...

Publié pour la gazette de la Fdaf (Fédération Des Astrologues Francophones)